publications



l'aviateur aujourd'hui

par Rémy Mauduit (Madoui)





Accueil
Auteur
Livre
Wilaya 4
Armée française
Histoire
Documents
Bibliographie
Ressources
Contact

 


 

« La pierre n’a point d’espoir d’être autre chose que pierre. Mais de collaborer, elle s’assemble et devient temple ». Antoine de Saint-Exupéry (1900-1944), écrivain et aviateur français a laissé derrière lui de nombreux ouvrages qui cherchent à définir le sens de l’action et des valeurs humanistes.

A l’aube de l’ère de l’aviation, le terme Aviateur était souvent employé dans un sens très étroit signifiant pilote. Ce qui n’est plus aussi évident. Un Aviateur est aujourd’hui toute personne qui comprend et apprécie la gamme complète des possibilités de la puissance aérienne et peut utiliser ou soutenir certains aspects des possibilités de cette force. Il est de ce fait membre à part entière de l’armée de l’air (officier ou enrôlé ; actif, réserve, garde, ou civil) qui soutient et défend la sécurité de son pays. Comme un de ces Aviateurs l’a tout simplement défini, « un Aviateur est quelqu’un qui exerce et qui croit aux vérités fondamentales concernant la force aérienne. Ceux qui portent l’uniforme bleu ne sont pas tous des Aviateurs et les Aviateurs ne portent pas tous cet uniforme. »

Aviateur, avec une lettre majuscule « A », pour accentuer l’importance de ceux qui sont le cœur et l’âme de cette force combattante unique – ses gens. Pour paraphraser le général John Jumper, ancien chef d’état major de l’Armée de l’Air américaine « Nous avons la meilleure Armée de l’Air au monde en raison des générations d’Aviateurs qui ont combattu avant nous et ont consacré leurs vies à dominer les cieux. Cette lettre capitale dans Aviateur sert à reconnaître leurs accomplissements historiques et à affirmer notre contribution unique à combattre et à gagner les guerres de l’Amérique. »

Tout comme Aviateur était synonyme de pilote, l’armée de l’air est décrite comme une Arme technique. Cependant, le personnel est et restera l’élément fondamental de cette institution. La seule définition « technique » n’est pas suffisante pour exprimer la cohésion au sein d’une armée de l’air car elle ne prend pas en compte l’ensemble des spécificités de cette grande entité (un personnel militaire et civil important, regroupant de nombreux métiers…) et qui répond à une seule finalité : l’engagement au combat. De ce fait, la force de l’armée de l’air réside dans ses personnels. Mais cette force sera d’autant plus importante qu’elle résultera non de la juxtaposition d’individus, mais de la fusion de leurs compétences et de leurs personnalités dans un ensemble cohérent où chacun se sentira responsable et acteur, c’est-à-dire tout simplement fier d’être Aviateur.

En moins d’un siècle d’existence, cette jeune Arme a brillamment démontré son aptitude au combat durant la Première et la Seconde Guerres Mondiales. Sachant intégrer les évolutions techniques et la réflexion doctrinale, l’Armée de l’Air s’est affirmée, devenant aujourd’hui une composante essentielle des forces armées américaines. Pourtant, cette affirmation ne s’est pas faite sans difficulté. Les évolutions techniques, les bouleversements géopolitiques de ces dernières années ont nécessité de profondes adaptations pour faire face à un environnement nettement plus complexe que par le passé. Ces adaptations ont pu se réaliser avant tout grâce aux liens unissant, dès le début, les différentes composantes de la population « aviatrice ».

Les valeurs primordiales de l’Armée de l’Air américaine, « intégrité d’abord, service avant soi même et excellence dans tout ce que nous faisons », sont les convictions profondes qui animent la nature du caractère personnel, de l’engagement de l’un vis-à-vis de l’autre et la façon dont les Aviateurs accomplissent leur profession.

Vous pouvez aussi lire cet article dans la revue Air & Space Power Journal

Retour à la liste des publications.

Abonnez-vous à Air & Space Power Journal en français, gratuitement, version électronique ou/et papier. Abonnement.

 

Copyright© 2008-09 Madoui. All Rights Reserved.