histoire de l'algérie



chronologie


Accueil
Auteur
Livre
Wilaya 4
Armée française
Histoire
Documents
Bibliographie
Ressources
Contact

Histoire
 
Chronologie

  1830-1954
  1954
  1955
  1956
  1957
  1958
  1959
  1960
  1961
  1962
  Depuis 1962

 


1959


  Janvier 3
- Bataille de Berrouaghia.

  Février - début du plan Challe (opérations héliportées menées d'est en ouest, d'un barrage électrifié à l'autre).

  Mars : Complot supporté par Nasser pour renverser le GPRA. 

  Mars - Challe demande au bachage Boualem d'armer 2 000 harkis.

  Mars - Un rapport du FLN sur la politique du Général De Gaulle, en Algérie, est adressé au groupe africain de l'ONU.

  Avril - De Gaulle déclare "L'Algérie de papa est morte".

  Avril 28 - Les colonels FLN  Amirouche (wilaya III) et Si-Haouès (wilaya IV) sont tués. 
 
Le général Allard est muté en Allemagne.

  Mai 5 – Mort de Si M’Hamed. Si Salah le remplace à la tête de la wilaya IV.

  Mai - Rencontre en Suisse des responsables des réseaux de soutien au FLN.

  Juillet - Début des opérations " Jumelles " (22 juillet) et “précieuses ".

  Août - À la Conférence de Monrovia, à laquelle prend part le GPRA, reconnu par plusieurs pays africains, le drapeau algérien est hissé à côté de ceux des pays indépendants d'Afrique.

  16 parlementaires démocrates US demandent des négociations en Algérie.

  Aout 27/31 - De Gaulle en Algérie. 1re " tournée des popotes " (" Moi vivant, jamais le drapeau fln ne flottera sur l'Algérie. ").

  Septembre- Par la voix de Ferhat Abbas, le GPRA répond à De Gaulle. "Le GPRA reste dépositaire et garant des intérêts du peuple algérien. Le retour à la paix ne peut se faire qu'avec son accord. Il demande des garanties sur les conditions politiques et militaires de l'autodétermination".

  Le Général De Gaulle s'engage à organiser le référendum sur l'autodétermination du peuple algérien

  Septembre 16 -  Gaulle proclame le droit des Algériens à l'autodétermination par référendum, propose sécession, francisation, association. de Gaulle, président de la République depuis le 21 décembre 1958, prononce son discours sur l'autodétermination.

  Octobre 6 – le général Challe championne la “pacification intégrale” au cours du débat parlementaire sur l’Algérie. C’etait un message de l’armee qui refusait toute forme de “negociations” et qui s’etait chargee de continuer la guerre jusqu’à la victoire totale.

  Septembre 28 - refus du GPRA qui exige, avant toute discussion, l'indépendance totale.

  Octobre 28 - De Gaulle dit à l'armée d'Algérie : " Après un délai de l'ordre de plusieurs années viendra l'autodétermination " ; Massu dit : " La pacification continue " ; Delouvrier : " Nous nous battons pour une Algérie française ".

  Novembre 28 - Le FLN désigne comme négociateurs Ben Bella et 4 dirigeants arrêtés en 1956.

  Decembre 19 – le général Salan est transféré à Paris. Il sera remplace par le général Challe

  Fin 1959 - Le collectif des avocats du FLN en France a déjà fait beaucoup parlé de lui. Plusieurs de ses membres ont fait l'objet de menaces, Maître Ould Aoudia est assassiné à Marseille par la "Main Rouge".


Du FLN à L’OAS est en vente dans toutes les librairies de qualité. Vous pouvez aussi le commander chez Amazon France, la livraison peut être gratuite. Renseignez-vous auprès de Amazon France.



Copyright© 2008-09 Madoui. All Rights Reserved.