histoire de l'algérie



chronologie


Accueil
Auteur
Livre
Wilaya 4
Armée française
Histoire
Documents
Bibliographie
Ressources
Contact

Histoire
 
Chronologie

  1830-1954
  1954
  1955
  1956
  1957
  1958
  1959
  1960
  1961
  1962
  Depuis 1962






1960


  Janvier
- Réunion du CNRA à Tripoli. Il prend acte de la reconnaissance du droit du peuple algérien à l'autodétermination et confirme sa confiance au GPRA pour ouvrir des pourparlers sur cette base. Le GPRA est remanié, le colonel Houari Boumediene est nommé chef d'Etat-major de l'ALN.

  Janvier 1 - Le général Massu est rappelé.

  Janvier 5 – Le Monde publie le rapport sur les camps d’intérnement en Algérie par la Commission Internationale qui soulevera un retentissement sans précédent

  Janvier 19 - Le général Massu est relevé de ses fonctions

Janvier 22 - Le général Crépin le remplace.

  Janvier 24-février 1 - Semaine des barricades à Alger (22 morts, 150 blessés. le 1er jour) avec Pierre Lagaillarde (né 1931, député d'Alger) et Joseph Ortiz (né 4-4-1917, patron du " Bar du Forum ", président fondateur du Front national français, s'enfuit en Espagne). Crépin crée " gouvernement provisoire pour l'Algérie française et le Sahara ". Tête politique du maquis Résurrection-patrie, responsable de plusieurs attentats OAS en France. Condamné à mort par contumace en mars 1961, amnistié 1968, regagne la France et s'installe à Toulon (1970, y fonde le Club des nationaux et rapatriés; meurt 15-2-1995).

  Février - Appel de Feraht Abbes aux Européens d'Algérie pour bâtir ensemble la République Algérienne.

  Fevrier 4 - Le mouvement activiste est dissous.

  Février -  Les colonels Bigeard et Godard sont limogés.

  Février 10 - La dissolution des Unités territoriales.

  Février 13 - 1re bombe atomique française à Reggane.

  Mars 3/5 -  2e " tournée des popotes " : de Gaulle en Algérie. Il insiste sur la nécessité d'une victoire complète et le droit de la France à rester en Algérie mais parle d'une " Algérie algérienne liée à la France ", renouvelle l'offre de négociations.

  Avril – De Gaulle affirma que l'“Algérie de papa” est morte et ceux qui ne le comprennent pas vont mourir avec.

  Avril 23 - Le général Crépin remplace Challe. Il restait alors 22 000 combattants de l'ALN (46 000 en mai 1958).

  Mai 6 - Ralliement de Sid Ali, officier des services de renseignements en Wilaya 4. 

  Mai 7 - Sur des renseignements fournis par Sid Ali, rallié la veille, Abdelatif (chef politico-militaire de la zone 2 de Médéa) est fait prisonnier ainsi que le docteur Yahia. Hamdane, le chef politico-militaire du Secteur de Médéa et Abdelrazek, chef militaire du même secteur, sont tués.

  Avec le ralliement de Sid Ali et la capture du capitaine Abdelatif commença "l;Affaire Si Salah".

  Mai 6 - Bataille du djebel M'zi.

  Juin - création du FAF, présidé par le bachaga Boualem.

  Contacts franco-algériens à Melun.

  Déclaration commune des syndicats CGT, CFTC, FEN, UNEF en faveur des négociations avec le GPRA.

  Conférence des Chefs d'Etat africains à Addis-Abeba. Présence d'une délégation algérienne.

  Juin 10 – Rencontre de Salah (chef politico-militaire de la Wilaya 4), Lakhdar (Chef politique) et Mohamed (chef militaire) avec de Gaulle a l’Elysee

  Juin 21 - Si Salah part pour la Kabylie.

  Juin 25/29 - Entretiens de Melun, rupture (GPRA constate qu'il s'agit de négocier le cessez-le-feu).

  Fin Juin - Mohamed change d'attitude sur les ordres de Boumedienne et fait exécuter Lakhdar, Halim et Abdelatif et reprend les purges sanglantes contre les opposants aux extrémistes. Salah est dirigé vers le GPRA.

  Septembre - Procès à Paris des membres du réseau "Jeanson" de soutien au FLN. Jean Paul Sartre envoie une lettre au tribunal.

  À l'initiative de J.P.Sartre et d'intellectuels français, publication du manifeste dit des "121"sur le droit à l'insoumission en Algérie.

  Septembre 5 - Paris, procès du " réseau Jeanson ".

  Octobre - Ferhat Abbas à Pékin et Moscou. L'URSS reconnaît le GPRA le 7 octobre. Krim Belkacem dirige une mission du GPRA auprès des Nations Unies. A la fin de la 15ème session, 63 pays se prononcent pour l'autodétermination du peuple algérien.

  Raffles monstres d'Algériens à Paris et en banlieue.

  Octobre 22 -  Le FLN attaque des postes de harkis à Paris.

  Octobre 30 - Salah est en Espagne.

  Novembre 3 - Paris, procès des barricades.

  Novembre 16 - De Gaulle annonce un référendum sur l'autodétermination.

  Novembre 23 - Jean Morin est délégué général.

  Décembre - Voyage de De Gaulle en Algérie. Violentes manifestations européennes puis algériennes.

  Décembre 5 - Lagaillarde (en liberté provisoire) rejoint l'Espagne.

  Décembre 9/13 - de Gaulle en Algérie, violentes manifestations à Alger (11-12 : 96 morts) et Oran (plusieurs morts).

  Décembre 11 - Manifestations populaires à Alger de soutien au FLN et au GPRA, et pour l'indépendance de l'Algérie.

  Décembre 19 - L'Onu reconnaît le droit du peuple algérien à l'autodétermination.


Du FLN à L’OAS est en vente dans toutes les librairies de qualité. Vous pouvez aussi le commander chez Amazon France, la livraison peut être gratuite. Renseignez-vous auprès de Amazon France.



Copyright© 2008-09 Madoui. All Rights Reserved.